Tourisme spatial

  • Tu as souvent la tête dans les étoiles?

    Que dirais-tu de voyager dans l’espace !

    Le tourisme spatial est en plein essor bien que réservé à une poignée de clients fortunés.

    Un aller retour terre – espace est estimé à 20 millions de dollars ! Mais c’est bien connu, réaliser un rêve n’a pas de prix !

    Le voyage s’effectue à bord d’une navette spatiale encore plus design que le Faucon Millénium du capitaine Han Solo.

    Dennis Tito, un homme d’affaires américain, a été le premier candidat au voyage dans l’espace en 2001.

  • Deux itinéraires possibles

    Deux formules sont proposées.

    Le vol suborbital (dans les airs) permet de survoler la terre à une centaine de kilomètres et de découvrir les premières sensations d’apesanteur.

    Le vol orbital (dans l’espace) offre une visite à bord de la Station spatiale internationale (ISS) à plus de 400 kilomètres de la terre ferme.

    Le Spaceship one a été lancé par Virgin Galactic. Il a effectué son premier vol en 2004 a plus de 1500 mètres d’altitude.

  • Entraînement contre le mal de l'espace!

    Quelques règles sont à respecter avant de s’offrir la grande odyssée.

    Un entraînement approprié est obligatoire. L’objectif est d’habituer son organisme au phénomène de la gravité.

    De plus les navettes ont besoin d’atteindre une vitesse extraordinaire pour sortir de l’atmosphère terrestre.

    Pour exemple la navette Atlantis a atteint la vitesse de 27 000 kilomètres / heure en l’espace de 8 minutes !

  • Une chambre avec vue sur la lune SVP!

    Le tourisme spatial est en vogue et les hôtels galactiques à l’étude.

    L’expérience risque d’être mémorable.

    Après un amarrage à la station spatiale, découverte des lieux, combinaison spéciale en velcro exigée et vue imprenable sur l’univers.

    Rien ne se perd, tout se recycle ! Même le métier d’astronaute.

    Deux d’entre eux, logés dans une navette attenante aux cabines spatiales, seront les hôtes d’un hôtel stupéfiant.

© La Petite Bibliothèque Ronde - Powered by ezPublish