Les peintres préhistoriques

  • Des techniques... pratiques !

    Très inventifs, les hommes préhistoriques ont utilisés de nombreuses techniques pour peindre.

    La peinture au doigt
    Très simple, ils trempaient leurs doigts dans la peinture et s'en servaient comme d'un pinceau !

    La main
    Les hommes préhistoriques ont aussi parfois enduit leurs mains entières de pigments pour les appliquer sur les parois, on les appelle les mains positives.

    Le pochoir
    C'est encore la main qui sert de modèle mais, ici, la peinture est appliquée autour d'elle, on appelle ce dessin une main négative.

  • Des techniques... pratiques !

    La bouche
    De nombreuses peintures laissent à penser que les pigments ont pu être directement soufflés sur la paroi. Soit soufflés par la bouche soit par l'intermédiaire d'une sarbacane.

    Pour appliquer les couleurs, les hommes préhistoriques ne se sont pas contentés d'utiliser leurs mains, leurs doigts ou encore leur bouche.

    Ils ont bien fabriqué des outils spécifiques !

  • Des outils spécifiques

    Des crayons
    Certains blocs de pierre colorés étaient taillés sous la forme de bâtonnets pointus pour être utilisés comme des crayons.

    Des godets
    Pour contenir les pâtes colorées plus liquides qui servaient de peintures, les hommes préhistoriques ont confectionné des récipients en pierre, équivalent du "petit pot" actuel.

    Des tampons
    Pour dessiner les taches d'un pelage par exemple, ils ont fabriqué des tampons à base de feuilles mais aussi de mousses, ingénieux non ?

  • Et la peinture ?

    Des pinceaux
    On peut sans aucun doute penser que les hommes préhistoriques possédaient des pinceaux. Fabriqués en poils de bêtes, ils étaient très ressemblants à ceux qu'on utilise aujourd'hui !

    Comment trouvaient-ils de la peinture ?

    Les hommes préhistoriques fabriquaient eux-mêmes leurs peintures, il s'agissait d'ailleurs de pigments issus d'éléments naturels.

    Broyés, la terre donnait de l'ocre, la pierre du gris, le charbon du noir etc... Cette poudre mélangée avec de l'eau, de la salive, ou des graisses animales donnait de la peinture !

© La Petite Bibliothèque Ronde - Powered by ezPublish