Les 12 travaux d'Hercule

  • Qui est Hercule ?

    Hercule, chez les romains, ou Héraclès chez les grecs, est un demi-dieu et un héros célèbre par sa force, son courage et ses nombreux exploits légendaires.

    Hercule est le fils de Zeus et d'Alcmène, sa maîtresse. Héra, l'épouse de Zeus très jalouse de la naissance de cet enfant décida de le supprimer.

    Pour arriver à ses fins, elle envoya deux grands serpents pour l'étrangler... mais Hercule qui n'était encore qu'un bébé, était déjà doté d'une force incroyable.

    C'est lui qui étrangla les deux serpents à mains nues ! La légende allait naître...

  • La vengeance d'Héra

    Le temps passa, Hercule grandit et la colère d'Héra aussi... Elle fit tout ce qui était en son pouvoir pour se débarrasser d'Hercule.

    Elle le rendit si fou qu'il tua sa femme et ses enfants. Ivre de rage et de colère, Hercule voulu mettre fin à ses jours... mais il rencontra l'oracle de Delphes.

    L'oracle de Delphes lui révéla qu'il pouvait se purifier de son crime en se mettant au service de son cousin Eurysthée, roi de Mycènes.

    C'est Eurysthée qui, sur les instances d'Héra (jamais très loin) imagina en guise de châtiment de confier à Hercule douze tâches particulièrement difficiles...

  • Les 12 travaux...

    La première tâche dont Hercule fut chargé consistait à tuer le lion de Némée.

    Ce lion était invincible aux flèches et aux épées.

    Pour le tuer, Hercule, avec sa force phénoménale, l'étrangla.

    Puis il prit la peau de l'animal et s'en servit d'armure.

  • L'hydre de Lerne

    Hercule dut ensuite vaincre l'hydre de Lerne. Un monstre à 9 têtes, dont le simple souffle était si mortel qu'il suffisait de s'en approcher pour être frappé par la mort.

    La particularité de cet énorme monstre était qu'à chaque fois qu'Hercule coupait l'une de ses têtes, il en repoussait deux ! Pour venir à bout de l'hydre, il dut faire appel à son neveu Laolos.

    A eux deux, ils mirent au point une technique infaillible.

    Hercule coupait les têtes et Laolos y mettait le feu afin d'éviter qu'elles ne repoussent.

  • Le sanglier d'Erymanthe

    Le Quatrième des Travaux d' Hercule fut de capturer le Sanglier d'Erymanthe. C'était une bête sauvage aux proportions gigantesques qui vivait sur les pentes du mont Erymanthe.

    Capturer vivante une bête aussi sauvage était une tâche d'une difficulté peu commune.

    Il réussit à la faire sortir du fourré où elle s'était cachée en poussant des cris puissants, pour la conduire vers un trou profond rempli de neige fraiche.

    L'animal s'épuisa à vouloir sortir de ce trou et Héraclès en profita pour l'immobiliser avec son filet.

  • La biche de Cerynie

    C'était une biche extraordinaire et réputée dangereuse.

    Elle faisait partie de l'attelage d'Artémis, la déesse de la chasse.

    Sa particularité ? Être insaisissable !

    Aussi la quatrième épreuve d'Hercule fut de l'attraper, et de l'attraper vivante.

    Il la poursuivit un an, et c'est finalement en Arcadie, sur les bords du Ladon, qu'il la surprit dans son sommeil et la captura.

  • Les écuries d'Augias

    Augias, était le roi d'Elide et le fils de Phoebus, le Soleil. Propriétaire d'un fabuleux troupeau, Augias négligeait de faire nettoyer ses écuries et ses étables.

    Celles-ci dégageaient une odeur insupportable et attiraient des millions de mouches qui obscurcissaient le ciel.

    Hercule fut chargé de nettoyer ses écuries. Pour y parvenir il ouvrit une brèche dans les murs des écuries.

    Puis il détourna le fleuve et y fit passer l'eau. L'eau emporta les excréments vers la mer et les écuries furent ainsi nettoyées.

  • Les oiseaux du lac Stymphale

    Les abords du lac de Stymphale, étaient le refuge d'une multitude d'oiseaux gigantesques. Ils étaient si nombreux que, dans leur vol, ils masquaient le jour. Ces volatiles étaient armés d'un bec et de griffes à pointes de bronze.

    Hercule reçut l'ordre de débarrasser la région de ces dangereux volatiles. La déesse Athéna, pour l'aider, lui donna des cymbales avec lesquelles il fit un énorme vacarme.

    Les oiseaux, effrayés par un bruit qu'ils ne connaissaient pas, quittèrent l'abri des arbres et, à mesure qu'ils sortaient, Héraclès les abattait à l'aide de son arc

  • Le taureau de Crète

    Le taureau de Crète était un animal magnifique créé par Poséidon, dieu de la mer à Minos, roi de Crète.

    Cadeau empoisonné, le taureau aurait du être sacrifié, mais subjugué par sa beauté Minos préféra le garder pour lui.

    Furieux que le pacte ne soit pas respecté, Poséidon pour se venger rendit l'animale incontrôlable.

    Hercule reçut l'ordre de le dompter.

    Grâce à sa force exceptionnelle il parvint à maîtriser le taureau en le saisissant par les cornes.

  • Les juments de Diomède

    La mission d'après consistait à capturer des juments sauvages et carnivores.

    Diomède, leur maître, avait pour mauvaise habitude de les nourrir... avec ses invités !

    Hercule emmena les juments sur un monticule de terre et creusa un tunnel autour, pour que les juments restent sur l'île.

    Puis le héros assomma Diomède et le donna à manger aux juments.

  • La ceinture d'Hippolyte

    Pour son neuvième travail, Hercule devait prendre la ceinture d'Hippolyte, reine des Amazones. Et cela commença plutôt bien...

    Séduite par Hercule, Hippolyte s'apprêtait à lui offrir sa ceinture magique, mais du côté des Amazones, cet acte sonna comme un trahison.
    Comme la reine des femmes, pouvait-elle sacrifier son pouvoir à une homme ?

    Les Amazones prirent les armes et attaquèrent Hercule qui, on s'en doute, ne se laissa pas faire...

    Il captura la reine et se fit remettre la fameuse ceinture.

  • Héraclès et les bœufs de Géryon

    Géryon avait un corps à trois têtes et était considéré comme l'homme le plus fort du monde. Il possédait un grand troupeau de bœufs rouges très féroces gardé par un molosse à deux têtes et un dragon à sept gueules.

    Hercule reçut l'ordre de ramener ce troupeau en Grèce. Grâce à sa massue il assomma le chien, puis grâce à sept flèches tirées coup sur coup il tua le dragon.

    Il du ensuite se battre avec Géryon, mais comme d'habitude il emporta la bataille et s'empara du troupeau de bœuf qu'il ramena en Grèce.

  • Les pommes d'or des Hespérides

    L'épisode des pommes d'or du jardin des Hespérides est le dernier des douze travaux d'Héraclès. (enfin !)

    Les Hespérides étaient les gardiennes d'un jardin merveilleux. A l'intérieur de ce jardin, se trouvait un pommier en or. Hercule avait pour missions de ramener 3 pommes.

    Ca pourrait paraître simple... mais seul les dieux connaissaient l'emplacement de ce jardin. Ne sachant pas où les trouver, Hercule demanda l'aide d' Atlas, gardien de la voûte céleste.

  • Le Cerbére

    Cerbère est le chien à trois têtes qui garde les Enfers. Hercule reçoit l'ordre d'aller voler le chien et de le ramener à Mycènes. Après avoir réussi à passer le fleuve qui sépare le monde des vivants de celui des morts, Hercule doit affronter au corps à corps Hadès qui lui barre le passage.

    Le héros parvient à terrasser le dieu. Vaincu celui-ci autorise le passage et la capture de Cerbère, à condition que celle-ci ne soit fait qu'à mains nues.

    Hercule se jette alors à la gorge de Cerbère, et de ses mains puissantes lui enserre le cou pour l'étouffer

On ne vous en a jamais parlé mais depuis 5 ans, la Petite Bibliothèque Ronde...
© La Petite Bibliothèque Ronde - Powered by ezPublish