Saint-Valentin

  • Qui était Valentin ?

    L'origine de la Saint-Valentin remonte en l'an 268. À cette époque vivait à Rome, un prêtre du nom de Valentin.

    La ville était dirigée par un empereur tyrannique ( Claude II) qui avait décidé que les hommes célibataires étaient moins bons à la guerre que les hommes mariés.

    Il fit donc interdire le mariage pour tout le monde.

    Mais c'était sans compter sur Valentin... qui continua à marier les amoureux en secret.

  • Naissance d'une légende

    Mais un jour, Valentin fut démasqué et mis en prison.

    C'est là qu'il fit la connaissance de Julia, la fille du geôlier.

    Juste avant son exécution, le 14 février Valentin lui donna une feuille en forme de cœur où figurait l'inscription : « de ton Valentin ».

    (De nombreuses légendes existent autour de Saint-Valentin, celle-ci est une des plus répandues)

  • Au Moyen Âge

    Bien plus tard, au Moyen Âge, on appelait « Valentins » les cavaliers des jeunes fille.

    L'histoire raconte que le 14 février que les jeunes filles devaient imaginer comment serait leur futur mari.

    Pour cela, elles regardaient le ciel et si un oiseau passait, alors c'était un signe.

    Par exemple, si l'oiseau était un rouge-gorge, alors le futur époux serait un marin.

  • Aujourd'hui

    La Saint-Valentin aujourd'hui est l'occasion d'offrir des fleurs ou des mots doux à l'élu de son coeur.

    Ce n'est pas une obligation, mais une petite tradition amusante.Et nombreux sont ceux qui n'y participent pas.

    La Saint-Valentin n'est pas fêté partout dans le monde à la même date, ni de la même manière.

  • Dans le monde

    Au Brésil on ne parle pas de Saint-Valentin mais de dia dos namorados : le jour des amoureux, qui se fête le 12 juin.

    En Colombie le troisième samedi du mois de septembre on célèbre el día del amor y amistad : le jour de l'amour et de l'amitié.

    En Chine, il existe une fête traditionnelle équivalente le Qi Qiao Jie qui se fête le 7e jour du 7e mois du calendrier lunaire.

    Au Japon, ce sont les femmes qui doivent offrir des chocolats à leurs collègues de travail.

    Les chocolats sont appelés giri choko, c'est à dire "chocolats d'obligation''.

© La Petite Bibliothèque Ronde - Powered by ezPublish