Le Festival Joshi fête le printemps

  • Les descendants d'Alexandre le Grand

    Au nord ouest du Pakistan existe un ensemble de trois vallées nommé le « Kafiristan ».

    Les Kalashs sont les habitants de cette contrée lointaine où peu de touristes osent s’aventurer.

    Ce peuple vit au rythme des saisons, de ses rites et de ses festivals et se distingue du reste du pays par sa culture animiste. Croyance selon laquelle toute chose possède une âme.

    On dit que les Kalashs sont les descendants d’Alexandre le Grand. Les caravanes du conquérant sont en effet passées par les vallées tortueuses de l’Hindukush pakistanais.

  • Le sacre du printemps

    Le Joshi, festival du printemps, célèbre le renouveau de la nature au travers de danses joyeuses répandues entre les trois vallées.

    Le rôle de ce festival est de faire fructifier les récoltes pour l’année qui commence et de s’assurer que le peuple ne manquera pas de lait de chèvre, animal sacré.

    Les cérémonies rassemblent les familles autour des échos des tambours rituels qui battent en continu un rythme presque hypnotique.

    Les femmes coiffées de leur kupas, parures traditionnelles, dansent en ronds concentriques tandis que les hommes tambourinent. Un joyeux spectacle aux accents mystiques.

  • On remercie la nature

    Des distributions de pain aux noix, de fruits secs et de lait de chèvre ont lieu tout au long de la journée.

    Les anciens et les chamanes se retrouvent au centre du village pour participer aux festivités.

    Les légendes et histoires de ce peuple à la tradition orale se partagent pour perpétuer la culture kalash.

    Sincères remerciements à Otchoa Datcharry et Vincent Ploton pour leur voyage au pays kalash.

© La Petite Bibliothèque Ronde - Powered by ezPublish